Sources, évaluation et réduction des émissions de polluants atmosphériques et du bruit

L'objectif de ce module dans le domaine de recherche Ressources naturelles et polluants (NAREP) est de comprendre et de quantifier l'origine et le rejet des polluants anthropiques et du bruit dans l'atmosphère en déterminant leur variabilité temporelle et spatiale. La connaissance des sources, des flux de polluants, du transport et de la transformation est essentielle pour l'évaluation des incidences, la réduction des émissions, la détection précoce des dommages potentiels et l'évaluation des mesures de protection environnementale.

Domaines d'activité du NAREP : Sources, évaluation et réduction des polluants atmosphériques

Les polluants atmosphériques se concentrent sur les substances qui ont une incidence sur la santé humaine, les changements climatiques, les cycles des matières et les écosystèmes. Pour ce faire, l'Empa développe, valide et utilise des méthodes de mesure ultramodernes pour des polluants tels que les nanoparticules, les gaz réactifs, les gaz à effet de serre et les composés organiques persistants (POP). Les mesures sont combinées avec des modèles numériques pour différentes gammes et échelles. Celles-ci vont de processus très locaux, comme la concentration de nanoparticules dans le trafic routier, à des phénomènes globaux, comme le transport des polluants atmosphériques de l'hémisphère nord vers l'Antarctique. En outre, des technologies sont en cours de développement pour réduire les émissions, telles que des chaînes cinématiques optimisées, des revêtements routiers plus efficaces et des procédés améliorés pour l'épuration des gaz de combustion.

Modélisation de la concentration de NO2 dans la ville de Lausanne

Dans le domaine du bruit, l'Empa étudie toutes les sources sonores extérieures, des bruits de circulation aux bruits industriels et commerciaux en passant par les éoliennes et les bruits provenant des terrains de sport. L'ensemble de la chaîne allant de la production du son à la propagation du son en plein air à l'effet sur l'homme est étudié. Grâce à notre compréhension des propriétés des sources et des phénomènes de propagation ainsi qu'à nos capacités en matière de technologie de mesure et d'analyse des signaux, nous évaluons et optimisons des situations de bruit spécifiques et développons des méthodes de prévision mathématique. Pour évaluer l'effet du son sur l'homme, nous menons des expériences psychoacoustiques à l'aide d'exemples de bruit mesurés ou d'auditions synthétiques de sources sonores.

sonAIR - Niveau sonore au sol lors du lancement d'un Airbus A330 à l'aéroport de Zurich