Le plus jeune co-auteur de l'Empa

De l'or olympique pour les jeunes chercheurs

11 déc. 2017 | CORNELIA ZOGG
Luca Schaufelberger a terminé son stage de deux semaines à l'Empa à l'Olympiade GENIUS aux Etats-Unis: vainqueur du concours national de la "Schweizer Jugend forscht", il a représenté son pays aux Jeux Olympiques pour les esprits brillants - et il y a également gagné! Ses filtres à eau réutilisables en nanocellulose ont inspiré les membres de jury d'ici et d'outre-Atlantique.
/documents/56164/970621/Schaufelberger+Leuenberger+Praktikant+Zimmermann/d1c2edb3-0cf2-4ef7-ab05-8fb8d04cac13?t=1513000031777
La conseillère fédérale Doris Leuthard visite le stand de Luca Schaufelberger au concours "Schweizer Jugend forscht"et explique le fonctionnement des filtres à nanocellulose. Image: Michael Riechsteiner (“Swiss Youth in Science”)
Les filtres en nanofibrilles de cellulose chimiquement modifiées conviennent parfaitement à l'élimination des acides humiques des eaux polluées, comme l'ont déjà démontré de nombreux chercheurs de l'Empa autour de Houssine Sehaqui et Tanja Zimmermann. Au début 2017, Luca Schaufelberger, de l'école cantonale de Zofingen, en Suisse, a mis au point une procédure lors de son examen de fin d'études dans le cadre d'un stage à l'Empa, qui permet d'éliminer pratiquement complètement l'acide humique contenu dans les filtres, ce qui signifie que les filtres peuvent être utilisés plusieurs fois, un avantage décisif puisqu'ils sont beaucoup plus respectueux de l'environnement que les filtres jetables. Pour ce faire, il a utilisé une solution saline basique qui s'est avérée si efficace que le filtre a pu être nettoyé plusieurs fois et réutilisé avec seulement une légère baisse d'efficacité.
Co-auteur de deux publications a l'âge de 19 ans
Le projet de stage de ce jeune homme de 19 ans a été si novateur que son travail, combiné à la recherche de l'Empa, a donné lieu à deux publications scientifiques. Et ce n'est pas tout: sa thèse de fin d'études a également remporté la distinction de "Schweizer Jugend forscht" - et un prix supplémentaire, qui lui permet - en tant que seul représentant de la Suisse - de participer automatiquement à l'Olympiade GENIUS à la State University of New York (SUNY) d'Oswego, directement aux bords de lac Ontario. Dans le cadre de ce concours annuel, des étudiants du monde entier concourent avec des projets du secteur de l'environnement dans cinq catégories. Ici aussi, son filtre en nano-cellulose recyclable a suscité un vif intérêt. Et a gagné l'or dans la catégorie "Science".
Cinq semaines pour réussir
Ce n'est pas un mauvais rendement pour cinq semaines de stage, n'est-ce pas? Le premier stage de Luca, d'une durée de deux semaines, lui a permis d'acquérir les bases de la production de filtres sous la direction du chercheur de l'Empa Houssine Sehaqui. Lors de son examen de fin d'études, il est retourné à l'Empa et a rendu le filtre en nano-cellulose réutilisable. Travailler en laboratoire, voyager et faire des présentations en Suisse et aux Etats-Unis ont permis à Luca Schaufelberger d'avoir un premier aperçu de la vie d'un chercheur et il souhaite continuer comme ça. Après mon service militaire, je souhaite poursuivre des études interdisciplinaires en sciences naturelles à l'ETH Zurich", confirme-t-il. Le thème de la durabilité lui tient à cœur, ce qui l' a conduit à se consacrer au thème de l'eau et surtout à la pollution et au recyclage de l'eau. Si vous imaginez ce que le jeune chercheur a accompli en cinq semaines de stage, vous ne pouvez que deviner ce qu'il pourrait accomplir après ses études.
Rédaction / Contact médias

Cornelia Zogg
Communications
Tél. +41 58 765 44 54